SOIRÉE-DÉBAT “NUCLÉAIRE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE”

Le changement climatique est à présent reconnu comme un problème majeur par la majorité des scientifiques et des décideurs politiques. Le lobby nucléaire en profite pour mettre en avant la production d’électricité nucléaire pour faire face à cette catastrophe écologique.

xclimatdespoire
Le film “Un climat d’espoir” démonte ces affirmations mensongères et remet le nucléaire dans son contexte planétaire (6% de la production énergétique mondiale, et il est en diminution) ; il le replace dans son historique, ses étapes et ses risques et met en avant les vraies solutions aux crises énergétiques et climatiques : sobriété, efficacité énergétique, énergies renouvelables, décentralisation de la production énergétique.
La mise en oeuvre de ces solutions est affaire de choix politiques, auxquels nous pouvons contribuer. C’est ce que ce film nous propose.

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à SOIRÉE-DÉBAT “NUCLÉAIRE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE”

  1. despeyroux dit :

    Bonjour à toustes,
    Ce serait vraiment trop dommage de laisser passer une telle occasion de démontrer le professionnalisme de certains de nos politiciens de haut vol.
    Ou comment ménager la chèvre et le chou, faire d’un pierre deux coups, etc.. etc…
    Et faire une super communication avec l’argent du contribuable… qui croyait investir !
    Prenons l’hôpital de Figeac, ou ce qu’il en reste, un exemple parmi d’autres.
    Je ne veux pas aujourd’hui parler de son démantèlement ni des affres de son personnel, mais attirer votre attention sur une partie de son fonctionnement.
    Cet établissement fut doté dans les années 80 d’une des premières chaudière automatique à bois déchiqueté de conception relativement moderne pour l’époque s’alimentant avec les rebuts de scieries locales, plus majoritairement de Grèzes et devant ainsi les valoriser en circuit court.
    Ce n’était pas à proprement parler une vraie “première” mais représentait quand même un assez joli coup en matière de développement local et de soutien à la fibre écologiste ou plus simplement une démarche pragmatique.
    Et bien, pour faire court, cette chaufferie n’a jamais, je dis bien jamais vraiment fonctionné ! Et nous devons nous contraindre à chercher d’autres explications que les trop faciles défauts de conception ou de maintenance invoqués pour oublier que les mêmes responsables locaux avaient décidé, ou accepté, qu’elle se transforme en contre exemple !
    Période un peu oubliée d’un secrétariat d’état chargé de l’énergie suivi d’une présidence du conseil supérieur de l’électricité et du gaz… pas moins. Alors que chacun sait ici que le moindre dysfonctionnement de ladite chaudière la faisait automatiquement basculer sur l’alimentation… gaz, c’est à dire une des énergies fossiles, pré carré des grands groupes !
    Bénéfice des deux attitudes 100%, les pour comme les contres !
    Il en rigole encore.
    Le schéma est évidemment parfaitement applicable au nucléaire.
    Je sais bien que ça fait terriblement le lit de la théorie du complot, mais je n’y peux rien, les faits sont là, têtus !
    serge despeyroux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield