Rassemblement pour sauver les vergers à graines

LA RÉSISTANCE C’EST MAINTENANT !

Pour sauver les Vergers à Graines et stopper l’extension de la carrière Imérys sur le FRAU de Lavercantière

RASSEMBLEMENT CITOYEN A CAHORS
SAMEDI 20 JUIN 2015 à 11h00
devant la préfecture du Lot, place Chapou.

 

Le stade de l’indignation est maintenant dépassé, nous sommes entrés en résistance. Nos alarmes répétées, notre travail auprès des élus locaux et nationaux, nos sollicitations à destination de l’administration centrale, n’ont pas permis, à ce jour, d’amener le Gouvernement à trancher.

Notre pétition nationale, lancée sur Change.org, a rassemblé 8371 signatures, démontrant ainsi l’émoi que suscite, auprès de la population, la possible cession, par l’Etat, d’un patrimoine national aussi précieux que les vergers à graines de l’ONF sur le Frau de Lavercantière.

Nos élus sont quasiment unanimes sur le fait qu’il est totalement irrationnel de mener un tel développement industriel en parallèle d’une politique de développement d’Espaces Naturels Sensibles, de Plans Locaux d’Urbanisme, de conservation de patrimoine et de développement touristique. Tout cela, en fin de compte, en revient à gaspiller l’argent public et des énergies humaines. Cette incohérence vient d’être pointée du doigt par le Président du Conseil Départemental que nous venons de rencontrer le 26 mai 2015.

Madame le Préfet s’est rendue sur le site de la carrière Imérys le 28 mai 2015. Comme par enchantement, ce jour là, alors que nous vivions l’enfer les jours précédents, plus aucun bruit ne nous parvenait. Quant à la visite des vergers à graines, ce sera pour plus tard !

Nous ne savons pas encore ce qu’elle a retenu de sa visite sur notre lieu de vie, mais nous espérons seulement qu’elle aura plus de discernement que ses prédécesseurs qui se sont fait prendre pour des truffes par les manigances et la communication rodée du lobby industriel.

15 ans de destruction massive sur une zone couvrant 60 hectares et ils en veulent toujours plus ! 70 hectares de vergers à graines de l’ONF dans le Frau de Lavercantière, c’est ce qu’ils réclament pour calmer leur appétit destructeur. Dans 30 ans, ou même bien avant, comme cela se produit à chaque fois sous un prétexte ou un autre, que réclameront ils de plus ?

Cela suffit, que ceux, ou leurs successeurs, qui ont permis leur installation initiale en succombant au miroir aux alouettes qu’est l’emploi, se réveillent enfin et leur signifient qu’ils doivent partir faire leurs saloperies ailleurs. Est-ce qu’une vingtaine d’emplois peut justifier une telle ignominie ?

À l’image de Sivens, les vergers à graines de l’ONF, notre patrimoine national, sont de fait une ZAD (zone à défendre) et appellent à la résistance de tous les citoyens pour empêcher leur destruction. Comme par hasard, l’ONF aurait dans ses cartons, le projet de délocalisation des vergers à graines détruits à Sivens dans le Frau de Lavercantière.

Le Frau de Lavercantière, durant la deuxième guerre mondiale, a été le théatre d’une résistance active contre l’envahisseur Allemand. En effet, c’est cette zone qui avait été choisie pour réaliser les parachutages permettant d’alimenter les réseaux de résistance français. Durant cette période, les Allemands ne sont jamais parvenus à stopper l’action des maquisards.

L’État peut encore éviter un affrontement s’il décide de transférer, au département du Lot, la gestion des vergers à graines en partenariat avec l’ONF. Le Conseil départemental, par la voix de son Président, y serait favorable, car il gère déjà avec succès des biens qui ont été transférés par l’État telle que l’ancienne station des Haras Nationaux d’Anglars-Juillac.

ALORS, QU’EST-CE QU’ILS ATTENDENT ?
SI L’ÉTAT NE VEUT PAS PRENDRE SES RESPONSABILITÉS QU’IL SOIT ASSURÉ QUE NOUS PRENDRONS LES NÔTRES LE MOMENT VENU !

Pour l’ASSOCIATION POUR LA PRÉSERVATION DES SITES MENACÉS EN BOURIANE
Membre du GADEL
Montsalvy – 46340 Lavercantière
e-mail: bouriane@free.fr
tél. 05.65.22.76.13

Merzouk SIDER

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Rassemblement pour sauver les vergers à graines

  1. maurer dit :

    Le 20 juin est la journée de soutien pour la Grèce à Toulouse et ailleurs où je serai.
    J’imagine et j’espère que cette date n’est pas seulement une coïncidence localement et que c’est aussi un regard pour la Grèce .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield