Procès des cotisations forcées de la FNSEA : Un réquisitoire implacable


Le procès des cotisations forcées au profit des sections spécialisées de la FNSEA, a débuté ce lundi 12 novembre à Toulouse et s’est achevé mardi 13 novembre par les plaidoiries de la défense.

 Les réquisitions du parquet sont particulièrement exemplaires envers les prévenus. En effet, le procureur de la république considère que les faits, discrimination et recel de discrimination, sont caractérisés.

La défense principale des prévenus est que les sommes collectées ne servent qu’à faire “le bien pour les paysans”. Heureusement, qu’en plus l’objectif n’était pas de faire le mal !

Mais au-delà de cet argument, la volonté de « faire du bien » doit-elle justifier d’utiliser des moyens illégaux et qui portent atteinte à la liberté individuelle de penser et d’adhérer à une organisation de son choix ?

 Au-delà des sommes réclamées, et des deux coopératives concernées, la Confédération paysanne souhaite que la peine soit suffisamment sévère et suffisamment exemplaire pour que cesse cette pratique des cotisations forcées sur toute la France et dans toutes les coopératives.

P1320830.jpg

     La délégation lotoise aux marches du Palais de justice à Toulouse lundi 12 novembre

Confédération Paysanne du LOT - 05.65.50.00.34
Maison des Paysans
Place de la Halle
46320 Assierconfpaysanne46@laposte.net
confederationpaysannelot.blog4ever.com/
Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield