LES SACRIFIÉS DES ONDES – Film de Jean-Yves Bilien

Nous sommes tous des électrosensibles. Des êtres sensibles aux ondes électromagnétiquestraversant notre environnement. Micro-ondes 3G, Wi-fi, téléphones mobiles, réseau électrique…
Intangibles, invisibles, ces ondes électromagnétiques aujourd’hui sont partout et ont envahi notre quotidien. La France compte par exemple 64 millions de téléphones portables. Cette pollutioninsidieuse provoque une électrocution progressive des organismes humains.Une nouvelle maladie émerge : l’électrohypersensibilité.

Les victimes de ce syndrome sont évaluées de 3 à 6% de la population. Leur nombre est sans doute bien plus élevé, tant ses manifestations peuvent varier. Chaleur dans l’oreille, maux de tête, problème de sommeil, fatigue inexpliquée… Les plus atteintes sont contraintes à s’éloigner des lieux d’exposition, se retrouvant fortement handicapée professionnellement et personnellement.

 

 

Ce film documentaire de 70 minutes va à la rencontre de chercheurs dédiant leur travail à l’étude de ce mal du monde moderne, ainsi que de personnes témoignant d’électrohypersensibilité. Des solutions concrètes sont aussi proposées afin de réduire ces effets néfastes sur nos organismes. Il s’agit, en somme, d’avertir le public sur la possibilité d’une prévention active.

Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste santé et environnement électromagnétique. Auteur de nombreux livres et articles sur ces sujets, il est membre fondateur du Criirem (Centre de Recherche et d’Information indépendant sur les Rayonnements Electromagnétiques) etco-auteur du documentaire Sous le Feu des Ondes (Arte/Mosaique Films) diffusé en 2009.

CONTACT PRESSE :
Christine Mallen Brac de la Perrière – Com Turquoise
06 75 02 67 45 – christine@comturquoise.fr

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield