La fracturation hydraulique était utilisée à Lacq


Françoise Lienhard communique :

Dans le fascicule “Tight gas réservoirs : gisement à haute valeur technologique” TOTAL / collection savoir faire – mars 2007, à la page 7, on découvre une carte qui indique les champs de gaz de tight sands opérés par TOTAL (2006). On y trouve le gisement de Lacq/ Meillon/ Saint Faust comme étant en développement/production. Ces tight gas reservoirs sont clairement décrit comme des gaz non conventionnels par Total lui-même.

A la page  6 Total indique très clairement qu’elle utilise la fracturation pour extraire ces gaz : « Afin d’assurer la rentabilité économique des développements de réservoirs tight, Total maîtrise et déploie une large gamme d’outils technologiques haut de gamme ? sismiques multiazimutales, fracturations avec des solvants modifiant la mouillabilité de la roche ?  destinés à garantir un schéma d’exploitation optimal. »

 

Dans le Monde du 15 11 2012, Michel Rocard et François Fillon affirmaient que la fracturation hydraulique était utilisée à Lacq. Il n’avaient pas tort !

Michel Rocard:

“Quand on sait que le gaz de Lacq était extrait par fracturation hydraulique sans dégâts sur place, on s’interroge. Or, la France est bénie des dieux. Pour l’Europe, elle serait au gaz de schiste ce que le qatar est au pétrole. Peut-on s’en priver ? Je ne le crois pas.”

François Fillon

“Comme Michel Rocard ? décidément un des esprits les plus éclairés du pays ? l’a dit : le gaz de Lacq était extrait par fracturation hydraulique et ça ne faisait de peine à personne…”

Ils disaient que cela n’avait jamais fait de mal à personne. Pas si sûr si l’on s’en rapporte à l’article de André Cazetien, paru récemment dans l’Age de Faire

Peut-on laisser bafouer plus longtemps la loi du  13 septembre 2011?

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield