Grâce à la mobilisation, il n’y aura pas d’épandages aériens de pesticides dans le Lot !

Communiqué de presse (en ligne) de la Préfecture du Lot

Lutte biologique contre la pyrale du maïs

En date du 27 juillet 2012

Les services de la préfecture du Lot viennent d’être informés d’une possibilité de traitement par lutte biologique contre la pyrale du maïs[1] dans les tous prochains jours.

[1] La pyrale du maïs est un papillon qui fore les tiges et peut rendre le maïs impropre à la consommation par augmentation de sa teneur en mycotoxines.

La méthode consiste à disperser sur les parcelles cultivées, des trichogrammes, minuscules insectes (0,5 mm environ) dont les larves parasitent et détruisent les ?ufs de pyrale.

Il s’agit d’un moyen de lutte biologique. La dispersion se fait par moyen aérien mais ne constitue pas un traitement phyto-pharmaceutique. Cette pratique de dispersion aérienne est autorisée sans qu’il soit besoin de dérogation.

Le préfet du Lot rappelle qu’aucune dérogation permettant de conduire des traitements phyto-pharmaceutiques des cultures par moyen aérien, n’a été délivrée, en 2012, pour le département du Lot.

Une vidéo parlante :

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield