ÉCOLOT TOI-MÊME 2017


Avec Coqueli’Causse, c’est le printemps.
Le printemps des idées.
Celles qui germent, apportent du renouveau et donnent parfois naissance à de
belles journées où
Écolot fabrique du lien.


Accompagnés par Jessica et Bruno d’Arc En Ciel Théâtre, des liens se sont tissés d’autres renforcés.
Le théâtre forum c’est se mettre en situation pour se questionner.
Nous, c’était “Comment faire pour donner une dynamique à notre vie associative”.
C’était le “t’aime” de notre théâtre forum.
Se questionner, recevoir des propositions, des points d’interrogations.
Ouvrir les yeux avec des points d’exclamations.
Faire le point sans pointer du doigt.
Alors comment présider ? Coordonner ? Seul, à tour de rôle ou autrement. En collégial… Autrement ! Oui, faire le point sans pointer du doigt.

Merci les gens !

Après le questionnement, de la poésie avec la Compagnie “Un crin de folie”.
Une ronde équestre pour se laisser le temps.
Le temps d’une respiration.
En pleine nature, quelques notes de musiques, des corps qui dansent au rythme des sabots.

Merci Christelle Fréjaville, Fabien Guilloteau et le cheval Ocre

Et puis la confrontation est arrivée. Un corps à corps.
La controverse sur le “t’aime” “L’écologie c’est de la merde” avec des opposants plus vrais que nature, remontés comme des pendules.
Heureusement, en préambule, il y a des poignées de mains, des échanges de regards, des associations par activités ou tout simplement par couleurs de chaussettes. Le tout, pour créer de la complicité.
Finalement il y a eu des rires, des tensions, mais pas de larmes. Que de l’âme.


Bravo les gens !

Sur cette fin de journée printanière du 15 avril 2017, les mots se sont croisés, les langues se sont déliées, puis des amis musiciens sont venus nous offrir un moment de volupté métissant cordes et vocalises arabo-andalouses, clarinette tzigane, guitares Pink-Floydiennes, diato et…. mélodica.

Merci les artistes !

À bientôt…

L’équipe de Coqueli’Causse
(pas tout à fait au complet sur cette photo)