Linky, la nasse fiscale se referme sur les automobilistes

Source

Comment Linky va permettre de taxer la recharge des voitures électriques.

Contrairement à ce qui est souvent dit, le système de comptage numérique connecté Linky n’est pas intelligent, ce terme est totalement inapproprié, il est communiquant ou connecté ce qui est totalement différent.

Une de ses connexions avec ENEDIS est une finalité fondamentale du Linky qui est actuellement non activée et surtout savamment occultée aux consommateurs automobilistes car cela aurait un effet dévastateur, c’est celle du prélèvement des taxes fiscales liées à la charge des véhicules électriques via le système de comptage connecté Linky.

Personne n’ignore que les politiques ont engagé une vaste mutation contraignante et fiscale qui doit aboutir par étapes à ce que tous les véhicules thermiques soient remplacés par des véhicules électriques d’ici les années 2017 à 2040.

Pour ce faire il a fallu transformer non seulement la législation, mais aussi le principe de collecte des taxes car l’État ne peut évidemment se priver des rentrées fiscales liées aux carburants, en conséquence en 2011 qui est l’année de l’officialisation du système de comptage connecté Linky coïncide avec le changement du nom de la TIPP – Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers qui est remplacée par la TICPE – Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques.

La TICPE rapporte près de 30 milliards d’euro dans les caisses de l’état chaque année. C’est d’ailleurs le 4ème poste de recette fiscale derrière la TVA, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

Avec le Linky l’administration fiscale va disposer d’un outil qui va lui permettre d’encaisser les taxes liées à la TICPE.

Concrètement lors des charges de véhicules électriques ou d’accumulateurs ou tous dispositifs de stockage de l’énergie électrique, cette action de charge sera détectée par le gestionnaire ENEDIS, via le bus filaire de l’Émetteur Radio Linky qui possède 7 interfaces appelés TIC acronyme de Télé-Information Client, dont le TIC numéro 5 correspond à la charge des véhicules électriques.

Le bus de Télé-Information Client a une liaison maximale de 500 mètres, cette liaison en voie montante et descendante se réalise suivant le principe de trames émises les unes après les autres de façon cyclique en continu d’une durée comprise entre 16,7 et 33,4 milli seconde.

En principe à partir de 2021 qui est la fin officielle du déploiement des compteurs Linky, pour charger les batteries de son véhicule électrique l’automobiliste aura les choix soit d’une charge normale, accélérée ou rapide suivant les propositions de la délibération de la CRE qui est la Commission de Régulation de l’Énergie qui détaille la tarification hors TVA des 3 taxes qu’auront à payer les automobilistes.

Ces 3 taxes chiffrées que devra payer l’automobiliste sont celles de la gestion, correspondant à l’identification fiscale du véhicule, celle du comptage correspondant à la délivrance d’un contrat de puissance additif payant spécifique en kilo Volt Ampères et enfin celle dite du soutirage correspondant à la consommation en kWh de la charge du véhicule.

Notons que le TIC 5 est basé et délivre de la Puissance APParente soutirée donc par rapport au cosinus phi ce qui engendre en moyenne une surfacturation de 10 à 40 % pour les automobilistes.

“De l’imagination dans la gouvernance de nos associations”

Mardi 13 Mars
de 18h30 à 20h30
salle Du Bellay
SOUILLAC

Intervenante : Coline RIOS (URQR) et invité.es

Pour vous inscrire à la soirée cliquez ICI

Curieux des gouvernances collégiales, des coprésidences, envie d’imaginer et créer un autre type de gouvernance, de prendre autrement les décisions ensemble, de partager différemment les taches inhérentes à la vie de l’association ? Cette soirée est pour vous !

La soirée est gratuite, l’inscription n’est pas obligatoire bien que conseillée pour faciliter l’organisation. La soirée se terminera par un buffet convivial.

Renseignements au 05 65 81 26 64 ou animation@urqr.org

Parc solaire de Brengues – Information CéléWatt

INVITATION

CéléWatt vous invite à une soirée « TupperWatt »
le vendredi 10 novembre à CORN
Salle de la Mairie, à 20h30

Une grappe de petits parcs solaires villageois autour de la Vallée du Célé et des causses environnants ? Ce serait bien…. et c’est possible ! Nous étudions sa faisabilité depuis plusieurs mois. Et le premier parc, sur la commune de Brengues, devrait produire de l’électricité, renouvelable et locale, dès l’été prochain.

Comment participer à la coopérative CéléWatt ? Pourquoi souscrire des parts sociales ? Le parc de Brengues sera-t-il rentable ? Comment la Région Occitanie va-t-elle apporter
1 € pour chaque 1 € citoyen investi ?…

Inscription facultative, mais bienvenue pour faciliter l’organisation, à contact@celewatt.fr

À bientôt pour créer ensemble la première grappe de parcs solaires villageois du Lot !
Plus d’infos sur le projet : http://celewatt.fr/

Gros week-end festif, culturel et militant à Corn (Figeac)

SAMEDI 23 ET DIMANCHE 24 SEPTEMBRE
Salle des fêtes

À CORN PRÈS DE FIGEAC

Quand les équipes de La Grange aux Chimères, de Synchronies, de Com’Lot et du Lot en Action se rencontrent, ça veut dire qu’il se trame quelque chose !… Un projet de rencontres par exemple, une Grosse Fête Pas Pareille…

VOIR LE PROGRAMME

VOIR LE DOSSIER DE PRESSE

Des rencontres qui conjugueront la culture à tous les temps… culture, agri-culture, perma-culture humaine…

Un week-end où l’on pourra rencontrer des auteurs, des médias libres, des cueilleurs de rêves, de fleurs et de plantes sauvages, des crieuses d’idées, des saltimbanques au gros cœur, des artisans du bonheur, des militants tout en couleurs…

Bref un week-end où il fait bon venir en famille, où chacun peut trouver son bonheur, se nourrir de culture, de rencontres, de livres, de débats, de tables rondes, d’ateliers, de musique, de spectacles…

Les 23 et 24 septembre, le centre du monde sera à Corn, rejoignez-nous !

Des concerts : L’Olt Angelès, Les Brebis Égarées, Ki Bongo, Aïtal, Ti Tom, Flash Point, Accordémon, Quò Vaì Bulhir, Biniou Man.

Des ateliers : origami, peinture mouillée pour enfants, composition de bousuets, fabrication de papier, parents-enfants, atelier rire…

Expos et démonstrations : photos, vannerie, peinture sur feuilles d’arbre…

Tables rondes : lutte pour la justice, paroles d’agricultrices (avec le Bois de Fargues)

Médias libres : de nombreux médias invités, nationaux et locaux, et si tout va bien du côté de la technique un duplex avec Alternatiba Toulouse assuré par TV Bruit et Panorama TV.

Des conférences : agriculture écologique pour “Être dans l’esprit de la Permaculture”, le zéro phyto, Pourquoi parler de Jeunes aujourd’hui dans la Démocratie et pourquoi dans un regard international, De la Terre-mère à une civilisation de la coopération.

Des animations pour les enfants.

Des balades contées, du théâtre forum, des projections de films en présence des réalisateur.,

Stands associatifs, militants, alimentation bio.

Restauration et buvette sur place. Possibilité de camping (gratuit).
Bref, les 23 et 24 septembre, c’est à Corn qu’il faut être !

APPEL À BÉNÉVOLES
Pour organiser cette fête, nous avons besoin d’une  solide équipe de bénévoles. Si vous souhaitez nous rejoindre, donner un petit coup de main (du 22 au 25 septembre), contacter Annie au 06 38 51 38 91 ou Véro au 06 38 89 00 51 ou par mail slbenevoles@gmail.com.