Appel à finance solidaire pour écoprojet dans le LOT : l’écogîte « Le séchoir des arts »

Appel à finance solidaire pour écoprojet  dans le LOT :  l’écogîte « Le séchoir des arts »

(De la part de L’Atelier des Muses, Stéphanie Muzard Le Moing)

Hebergeur d'image

http://ecogitesechoirdesarts.blog4ever.com/

Marcilhac-sur Célé (LOT, France)

Le 21 Août 2013

Chers amis et famille, militants, écocitoyens volontaires, associations?

Moi-même et mon époux, nous  vous invitons à découvrir et soutenir notre projet éthique d’écogîte (http://ecogitesechoirdesarts.blog4ever.com/sur nos terres, réalisé en autoconstruction .

Notre projet est très avant-gardiste pour certains de nos interlocuteurs ! Les banques, Les labels touristiques, en charge d’aider des projets, ont beaucoup de réticences pour suivre ce modèle qu’ils ne comprennent pas assez bien.

Ces interlocuteurs nous apportent que peu de solution concrète et financière – et de façon très compliquée, trop conditionnelle et bureaucratique, parfois allant à l’encontre de notre démarche. Actuellement et de façon générale, les banques sont frileuses, et les labels touristiques, collectivités ou institutions, veulent nous faire rentrer dans un moule à l’image des immeubles? et sans lien véritablement humain.

Face aux difficultés, il nous faut impulser des initiatives si nous voulons continuer à vivre en ce lieu et y travailler, y élever nos enfants, y concevoir des projets socio créatifs de transmissions de savoirs,  y partager nos expériences dans les domaines culturels et agri culturels ainsi que notre passion pour notre territoire.

Pour bâtir une société différente de celle d’aujourd’hui, il faut donc compter sur la société civile, pour qui, ce genre de projet est une réalité déjà en route, un désir, une utopie accessible? c’est d’ailleurs sans doute une partie des solutions aux soucis actuels.

Compte tenu du  contexte socio économique et écologique de l’économie virtuelle qui sévit actuellement, si nous voulons mener à bien ce projet, il nous faut trouver un autre chemin que celui des banques pour qui la richesse se résume à un compte en banque et à de l’argent de côté qui dort et se multiplie pour souvent, hélas, nourrir des projets bien sombres contre lesquels nous passons du temps à lutter ou subissons. Nous attendons des réponses de celles-ci, mais sans grande illusion.

Citoyens consciencieux et volontaires, nous créons et anticipons donc.

L’économie solidaire en réseau et les actes citoyens nous en donnent aujourd’hui les moyens.

Nous appelons à une épargne citoyenne afin de financer tout ou partie de notre besoin. Notre projet nécessite encore 40 000 euros ( le prix d’une grosse voiture !) sur un total de 200 000 euros. 75 % du projet est déjà construit sans endettement et nous apportons encore 5 % du montant du projet.

En effet? c’est au pied du mur qu’on voit le maçon !

Notre blog http://ecogitesechoirdesarts.blog4ever.com/ retrace notre richesse :

notre expérience et nos projets de créatifs culturels, nos engagements ainsi que les moyens d’apporter votre contribution pour pérenniser deux entreprises individuelles en milieu rural, et sans doute nous aider à vous proposer une destination future de tourisme éthique et diffus, culturel, humaniste, avec lieu de stages artistique/ artisanal et séminaires, évènementiels possibles.

Il n’y a pas de petites pierres qui ne fassent pas un grand édifice !

Votre participation peut prendre la forme d’une part de 100 ?  en prêt ou une pré réservation, ou autre suggestion de votre part. Aidez-nous à apporter des solutions pour recréer de l’emploi durable, local, ET intelligent.

Ne loupez pas la vidéo diaporama « Les bâtisseurs du Célé » qui vous rassurera sur nos capacités à bâtir et respecter un budget contraint, ainsi que le petit historique de nos expériences passées sur le blog.

http://www.dailymotion.com/video/x12kssd_les-batisseurs-du-cele-ecogite-le-sechoir-des-arts_creation

Ce projet est notre contribution à la transition écologique, à la métamorphose en cours et lien nécessaire avec économie sociale et solidaire appliquée. C’est aussi un moyen de mettre en ?uvre nos conceptions éthiques sur le long terme par l’économie du réel, souci de la relocalisation, au service d’un cercle vertueux de revitalisation rurale.

Nous comptons sur votre soutien et votre bienveillance.

Date limite de l’opération et souhait pour le début des travaux :  fin septembre 2013 pour ouverture saison 2014. Si nous n’avons pas le financement d’ici là, en décembre 2013, nous serons contraints d’abandonner définitivement en mairie et renoncer à ce permis de construire accepté sous peine de devoir régler une taxe d’urbanisme de 2000 ?

Nous terminerons par cette citation concoctée exprès pour vous :

“Pour ouvrir les portes de l’horizon et les fenêtres sur vos rêves, vous seuls avez les clefs.” SMLM.

Pensées humanistes,

Les bâtisseurs,

Stéphanie et  Laurent le Moing.

Ce contenu a été publié dans Annonces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blocage des indésirables par WP-SpamShield