Notre Dame des Landes : Communiqué commun du mouvement anti-aéroport

Mercredi 17 janvier 2018

Ce midi, le gouvernement vient enfin d’annoncer l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous notons que la DUP ne sera officiellement pas prorogée. Le projet sera donc définitivement nul et non avenu le 8 février.

Il s’agit bien d’une victoire historique face à un projet d’aménagement destructeur. Celle-ci aura été possible grâce à un long mouvement aussi déterminé que divers.

Nous voulons d’abord saluer chaleureusement aujourd’hui toutes celles et ceux qui se sont mobilisées contre ce projet d’aéroport au cours des 50 dernières années.

En ce qui concerne l’avenir de la zad, l’ensemble du mouvement réaffirme dès aujourd’hui:

– La nécessité pour les paysan-ne-s et habitant-e-s expropriés de pouvoir recouvrer pleinement leurs droits au plus vite.
– Le refus de toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre ainsi qu’à en prendre en soin.
– Une volonté de prise en charge à long terme des terres de la zad par le mouvement dans toute sa diversité – paysans, naturalistes, riverains, associations, anciens et nouveaux habitants.

Pour le mettre en œuvre, nous aurons besoin d’une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres. Dans le futur, ce territoire doit pouvoir rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.

En ce qui concerne la question de la réouverture de la route D281, fermée par les pouvoirs publics en 2013, le mouvement s’engage à y répondre lui-même. La présence ou l’intervention policières ne feraient donc qu’envenimer la situation.

Nous souhaitons par ailleurs, en cette journée mémorable, adresser un fort message de solidarité vis-à-vis d’autres luttes contre des grands projets destructeurs et pour la défense de territoires menacés.

Nous appelons à converger largement le 10 février dans le bocage pour fêter l’abandon de l’aéroport et pour poursuivre la construction de l’avenir de la zad.

ACIPA, Coordination des opposants, COPAIn 44, Naturalistes en lutte, Les habitant.e.s de la zad

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Atelier “Signer avec bébé”

Un atelier parents /enfants organisé dans le cadre du soutien à la parentalité aura lieu le samedi 10 février 2018 de 10 h à 12h30
au sein du Centre Social de Figeac.

Le thème de cet atelier est “signer avec bébé” animé par Amandine Dupin de l’association Alter natives.


Le babysign’s est une approche de communication par la gestuelle qui s’adresse à tout enfant, des premiers mois jusqu’à l’acquisition du langage. Elle permet de rentrer dans le langage autrement. Signer, c’est parler avec ses mains pour être compris avant de pouvoir parler.. l’adulte peut alors savoir plus exactement ce que l’enfant veut lui dire. Un geste=un mot (utilisation de la langue des signes française LSF).

La participation à cet atelier se fait sur inscription avant le vendredi 9 février 2018 auprès de Mme Berger au 05.65.50.05.01. Nombre de places limité.

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

REPAS SOLIDARITÉ AVEC LES MIGRANTS

La Cimade Figeac organise un
repas de solidarité avec les migrants
le 4 février à la salle des fêtes d’Assier à midi
avec après-midi récréative.

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

ENEDIS modifie ses Conditions Générales de Vente pour imposer le LINKY

ENEDIS modifie ses Conditions Générales de Vente
pour imposer le LINKY

Cliquer sur l’image ci-desssous pour agrandir/télécharger

À partager et diffuser largement

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Conférence-débat : le commun, un avenir pour la société ? par la LDH

Samedi 25 novembre à 17h00
À l’Astrolabe de Figeac

Conférence de Pierre Dardot,
professeur de philosophie à l’université Paris-Nanterre
« L’eau, l’air, la culture,…nos biens communs :
le commun, un avenir pour la société ? »

L’actualité avec sa chaîne de privatisations, d’appropriation des ressources naturelles, de monétisation généralisée des biens et des services, même les plus vitaux, air, eau, éducation…., fait émerger de façon cruciale les notions de COMMUN, de partage, d’usage, de gratuité.

Dardot et Laval passent en revue les nouveaux mouvements alternatifs, écologiques, altermondialistes, regroupant quelques individus ou des milliers, fondés sur la notion de commun.

La réunion du 25 novembre permettra de mieux cerner cette notion de commun tant comme « bien commun » que surtout comme forme d’organisation de la société et de mise en question de la fausse alternative état/marché.

Des exemples concrets et des expérimentations permettront de caractériser les communs comme une réponse à la crise globale du système néolibéral et comme une nouvelle voie d’émancipation.

Comment le droit d’usage, se substituant à la propriété, privée ou étatique, peut-il être la nouvelle règle de conduite pour le monde qui vient ?

Entrée libre

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire