Non à l’implantation d’une ferme-usine-concentrationnaire sur la (toute petite) commune de SOUCIRAC – 46300

L’extension de la ferme-usine du Pech de Bataille (de 345 à 800 veaux par période de 6 mois) soit 1600 veaux par an permettra peut-être à une famille de s’enrichir mais sera préjudiciable au reste de la commune et alentours.

Les nuisances qui en découlent n’ont malheureusement pas été évaluées, mais on peut craindre des pollutions olfactives, des sols et bien sûr de l’eau et une forte diminution de l’attractivité de notre territoire. Comment vendre une maison ou un terrain quand l’air ambiant pue le stress et la mort et quand on sait que des animaux sensibles sont détenus à proximité dans des conditions inhumaines, (confinement par 8 dans des cellules de 15 m² sans jamais voir un brin d’herbe ni un rayon de soleil) pourtant rejetée par 83 % des Français ? J’ai moi-même un pincement au cœur chaque fois que je passe devant cette exploitation.

Notre pétition qui a pour but de demander au Préfet (qui a pour l’instant accepté le projet en l’état) de revoir sa décision et de déclencher à minima une étude d’impact environnemental.

Il ne s’agit pas de montrer du doigts des éleveurs victimes eux-même de la folie d’un système de surconsommation et donc de surproduction de viande mais de protéger l’image de notre territoire et de dénoncer des pratiques provoquant beaucoup de souffrance animale et de pollutions pour une viande de piètre qualité au final.

Après le recueil de signatures (déjà plusieurs milliers) nous devons, avant le 27 février, remettre la pétition aux autorités et aux élus concernés puis réfléchir aux suites à donner à notre action.

Pour cela, nous avons besoin de l’avis et du soutien d’habitants de la commune et des alentours, même si certains points (pollution de l’eau, souffrance animale…) dépassent largement le cadre de nos seuls intérêts.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer à une réunion du collectif contre la ferme-usine de Soucirac
mardi 19 février à 18h30
à « La yourte aux Fruits », chez M. et Mme Sanguine (au niveau de la Grèze basse à Soucirac)

Merci de nous avertir de votre présence par téléphone ou par mail. Le texte de la pétition (ou tout autre renseignement) peut aussi être obtenu.
N’hésitez pas à faire tourner…

SIGNER LA PÉTITION

Toutes les infos officielles sur le projet :
http://www.lot.gouv.fr/2018-gaec-de-combelon-soucirac-a12146.html

Dominique SANGUINE
Pech de Laurent – 46300 SOUCIRAC
05 65 36 40 84 – 06 22 06 09 80
layourteauxfruits@orange.fr

LA YOURTE AUX FRUITS
Ass. Loi 1901 – W463001753 GOURDON
http://layourteauxfruits.over-blog.com
FB : La-yourte-aux-fruits-1699308140298968/

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

REPAS SOLIDARITÉ AVEC LES MIGRANTS

Les amis de la CIMADE organisent un

repas de solidarité avec les migrants

le 27 janvier  à la salle des fêtes d’Assier à midi
avec après-midi récréative.

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Linky, la nasse fiscale se referme sur les automobilistes

Source

Comment Linky va permettre de taxer la recharge des voitures électriques.

Contrairement à ce qui est souvent dit, le système de comptage numérique connecté Linky n’est pas intelligent, ce terme est totalement inapproprié, il est communiquant ou connecté ce qui est totalement différent.

Une de ses connexions avec ENEDIS est une finalité fondamentale du Linky qui est actuellement non activée et surtout savamment occultée aux consommateurs automobilistes car cela aurait un effet dévastateur, c’est celle du prélèvement des taxes fiscales liées à la charge des véhicules électriques via le système de comptage connecté Linky.

Personne n’ignore que les politiques ont engagé une vaste mutation contraignante et fiscale qui doit aboutir par étapes à ce que tous les véhicules thermiques soient remplacés par des véhicules électriques d’ici les années 2017 à 2040.

Pour ce faire il a fallu transformer non seulement la législation, mais aussi le principe de collecte des taxes car l’État ne peut évidemment se priver des rentrées fiscales liées aux carburants, en conséquence en 2011 qui est l’année de l’officialisation du système de comptage connecté Linky coïncide avec le changement du nom de la TIPP – Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers qui est remplacée par la TICPE – Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques.

La TICPE rapporte près de 30 milliards d’euro dans les caisses de l’état chaque année. C’est d’ailleurs le 4ème poste de recette fiscale derrière la TVA, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés.

Avec le Linky l’administration fiscale va disposer d’un outil qui va lui permettre d’encaisser les taxes liées à la TICPE.

Concrètement lors des charges de véhicules électriques ou d’accumulateurs ou tous dispositifs de stockage de l’énergie électrique, cette action de charge sera détectée par le gestionnaire ENEDIS, via le bus filaire de l’Émetteur Radio Linky qui possède 7 interfaces appelés TIC acronyme de Télé-Information Client, dont le TIC numéro 5 correspond à la charge des véhicules électriques.

Le bus de Télé-Information Client a une liaison maximale de 500 mètres, cette liaison en voie montante et descendante se réalise suivant le principe de trames émises les unes après les autres de façon cyclique en continu d’une durée comprise entre 16,7 et 33,4 milli seconde.

En principe à partir de 2021 qui est la fin officielle du déploiement des compteurs Linky, pour charger les batteries de son véhicule électrique l’automobiliste aura les choix soit d’une charge normale, accélérée ou rapide suivant les propositions de la délibération de la CRE qui est la Commission de Régulation de l’Énergie qui détaille la tarification hors TVA des 3 taxes qu’auront à payer les automobilistes.

Ces 3 taxes chiffrées que devra payer l’automobiliste sont celles de la gestion, correspondant à l’identification fiscale du véhicule, celle du comptage correspondant à la délivrance d’un contrat de puissance additif payant spécifique en kilo Volt Ampères et enfin celle dite du soutirage correspondant à la consommation en kWh de la charge du véhicule.

Notons que le TIC 5 est basé et délivre de la Puissance APParente soutirée donc par rapport au cosinus phi ce qui engendre en moyenne une surfacturation de 10 à 40 % pour les automobilistes.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Campagne glyphosate 46

J’ai du glyphosate dans les urines, et toi ?

La création de l’association Campagne glyphosate 46  est parue au journal officiel le 1er décembre.

Pour soutenir et faire fonctionner l’association il nous faut des adhésions (montant libre).
Demandez le bulletin d’adhésion à glypho46@riseup.net

Comme il est indiqué sur le bulletin d’inscription à la campagne glyphosate 46, on ne paye pas d’avance les analyses et plaintes.

Si vous ne souhaitez pas être membre vous pouvez faire un don.
La demande de reconnaissance d’intérêt général de l’association est en cours de manière à pouvoir bénéficier d’abattement fiscal.

Nous savons que le montant de l’analyse et de la plainte est d’un coût important.
Nous espérons que les dons permettront d’aider par la suite ceux qui, bénéficiant de minimas sociaux ou faibles revenus, ne pourraient pas payer en totalité.

Les premiers prélèvements ne commenceront pas avant mi-janvier.

Merci
Philippe
Référent « CAMPAGNE GLYPHOSATE 46 »

Campagne glyphosate 46 – Les Souleyries , 46100 Fourmagnac
(Siège social : Maison Paysanne , Place de la halle, 46320 Assier)
glypho46@riseup.net
https://vo46.wordpress.com/2018/12/08/france-1-500-pisseurs-involontaires-de-glyphosate-vont-porter-plainte/
https://www.facebook.com/glypho46/

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Marche aux flambeaux pour les migrants

Publié dans Annonces | Laisser un commentaire