Gros week-end festif, culturel et militant à Corn (Figeac)

SAMEDI 23 ET DIMANCHE 24 SEPTEMBRE
Salle des fêtes

À CORN PRÈS DE FIGEAC

Quand les équipes de La Grange aux Chimères, de Synchronies, de Com’Lot et du Lot en Action se rencontrent, ça veut dire qu’il se trame quelque chose !… Un projet de rencontres par exemple, une Grosse Fête Pas Pareille…

VOIR LE PROGRAMME

VOIR LE DOSSIER DE PRESSE

Des rencontres qui conjugueront la culture à tous les temps… culture, agri-culture, perma-culture humaine…

Un week-end où l’on pourra rencontrer des auteurs, des médias libres, des cueilleurs de rêves, de fleurs et de plantes sauvages, des crieuses d’idées, des saltimbanques au gros cœur, des artisans du bonheur, des militants tout en couleurs…

Bref un week-end où il fait bon venir en famille, où chacun peut trouver son bonheur, se nourrir de culture, de rencontres, de livres, de débats, de tables rondes, d’ateliers, de musique, de spectacles…

Les 23 et 24 septembre, le centre du monde sera à Corn, rejoignez-nous !

Des concerts : L’Olt Angelès, Les Brebis Égarées, Ki Bongo, Aïtal, Ti Tom, Flash Point, Accordémon, Quò Vaì Bulhir, Biniou Man.

Des ateliers : origami, peinture mouillée pour enfants, composition de bousuets, fabrication de papier, parents-enfants, atelier rire…

Expos et démonstrations : photos, vannerie, peinture sur feuilles d’arbre…

Tables rondes : lutte pour la justice, paroles d’agricultrices (avec le Bois de Fargues)

Médias libres : de nombreux médias invités, nationaux et locaux, et si tout va bien du côté de la technique un duplex avec Alternatiba Toulouse assuré par TV Bruit et Panorama TV.

Des conférences : agriculture écologique pour “Être dans l’esprit de la Permaculture”, le zéro phyto, Pourquoi parler de Jeunes aujourd’hui dans la Démocratie et pourquoi dans un regard international, De la Terre-mère à une civilisation de la coopération.

Des animations pour les enfants.

Des balades contées, du théâtre forum, des projections de films en présence des réalisateur.,

Stands associatifs, militants, alimentation bio.

Restauration et buvette sur place. Possibilité de camping (gratuit).
Bref, les 23 et 24 septembre, c’est à Corn qu’il faut être !

APPEL À BÉNÉVOLES
Pour organiser cette fête, nous avons besoin d’une  solide équipe de bénévoles. Si vous souhaitez nous rejoindre, donner un petit coup de main (du 22 au 25 septembre), contacter Annie au 06 38 51 38 91 ou Véro au 06 38 89 00 51 ou par mail slbenevoles@gmail.com.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces, Non classé | Un commentaire

Projet de loi sur les hydrocarbures : «Une jolie opération de communication»

Article de Coralie Schaub publié le 7 septembre dans Libération et repris avec l’aimable autorisation de son auteure.

Le texte transmis à l’Assemblée nationale mercredi, qui diffère de la version précédente, ne change pas réellement la donne par rapport à la situation actuelle, s’inquiète Juliette Renaud, de l’ONG les Amis de la Terre.

Petit coup de théâtre. Le texte du projet de loi censé être destiné à «laisser les énergies fossiles dans le sous-sol» a changé. La version soumise pour avis le 23 août au Conseil national de la transition écologique (CNTE) et commentée par l’ensemble des observateurs, ONG ou médias, n’a rien à voir avec celle qui a été effectivement enregistrée à l’Assemblée nationale mercredi, le jour où Nicolas Hulot présentait le texte en Conseil des ministres. Pour Juliette Renaud, chargée de campagne sur les industries extractives aux Amis de la Terre, il s’agit là d’un quasi retour au statu quo.

Qu’est-ce qui a bougé dans la nouvelle version du texte ?
Il ne définit plus les hydrocarbures non conventionnels et n’interdit plus clairement leur exploration et leur exploitation «par quelque technique que ce soit», contrairement à ce qui figurait dans la précédente version. Donc on en reste à la loi du 13 juillet 2011, qui interdit leur exploration et exploitation par la technique de fracturation hydraulique, la seule disponible aujourd’hui. Cela veut dire que si les industriels parviennent un jour à développer une nouvelle technique, ils vont pouvoir exploiter les gaz et pétrole de schiste. La majorité des permis visant ces hydrocarbures non conventionnels n’ont pas été abrogés en 2011, la porte ne leur est donc pas totalement fermée. La seule différence par rapport à la loi de 2011, avec ce nouveau texte, est que les dispositions qui concernaient les possibilités de recherche à titre expérimental sur ces hydrocarbures non conventionnels sont abrogées.

Deuxième point : dans cette nouvelle version du texte, seule la prolongation des concessions d’exploitation d’hydrocarbures au-delà de 2040 est interdite. Toutes celles qui devaient arriver à échéance ces prochaines années, à partir de 2018, pourront donc être prolongées jusqu’en 2040. Ce qui consacre le statu quo par rapport à aujourd’hui.

Troisième chose, quid des demandes de permis de recherche en cours d’instruction ? Il en existait 132 au 31 décembre 2015. Avec ce nouveau texte, de nombreux permis, pour lesquels les industriels ont déjà obtenu des décisions judiciaires favorables, risquent en fait d’être accordés et de déboucher potentiellement sur des concessions d’exploitation.

Comment expliquez-vous ce changement de texte ?
Le gouvernement a modifié son texte en fonction de l’avis du Conseil d’Etat sur le projet de loi, rendu le 1er septembre. Par exemple, au sujet des demandes de permis de recherche en attente, le Conseil d’Etat «incite» le gouvernement «à accélérer l’instruction de ces dossiers et, si besoin, à atténuer au cas par cas les effets de l’intervention de la loi nouvelle». Les industriels ont déposé des recours sur les permis en attente et l’Etat a déjà payé un million d’euros d’astreintes, il se peut que le gouvernement se soit dit qu’il allait en délivrer un certain nombre pour «apurer» la situation. En fait, ce nouveau texte est au minimum un statu quo. Je ne vois pas bien ce qu’il change par rapport à la situation actuelle, à part qu’il interdit l’octroi de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures.

Vous êtes déçue ?
En juin, quand Nicolas Hulot a annoncé qu’il présenterait ce projet de loi, nous avons bien sûr anticipé qu’il serait mis en difficulté par les lobbies. Ce texte était pour lui une sorte de test. Or l’essentiel de ce qui figurait dans la première version a été retoqué par le Conseil d’Etat. Mardi, quand Emmanuel Macron et Nicolas Hulot ont rencontré les ONG, le président des Amis de la Terre a demandé à ce dernier si le texte avait changé, il a répondu : «Non, juste des petits détails.» C’est faux.

Le texte tel qu’il est aujourd’hui ne menace aucun intérêt industriel, l’Etat reste pieds et poings liés face à ces derniers, parce que personne n’arrive à toucher au code minier, qui leur est favorable. Sur la forme, il s’agit au final d’une jolie opération de communication. Nous aimerions être reçus par le gouvernement pour avoir une explication, y compris sur le fait de ne pas avoir été consultés en amont. Et nous allons essayer d’alerter des députés. La bataille sera dure.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Linky – Enedis ne recule devant rien

Bonsoir,
C’est avec stupéfaction et indignation que j’ai pu prendre connaissance de cette démarche inacceptable de la part d’ Enedis :


Comment peut-on en tant qu’ Association ( qui plus est en terme d’insertion professionnelle ) se faire complice et “collaborer” avec de tels prédateurs ? Les propos du Directeur Haute-vienne et sa vision des quartiers “difficiles” sont inqualifiables autant qu’insupportables.

Quel mépris pour ces populations (des quartiers prioritaires) qui vivent souvent et se retrouvent dans une très grande précarité (je n’ose même pas parler de précarité énergétique…). Ils ont en plus le culot d’user de la qualification de “Service Public” , alors que les propres dirigeants sont en train de la piller ( Merci Lauvergeon ) voir ruiner l’entreprise, de la vider de son savoir-faire en sous-traitant la plupart de ses services, en pratiquant des coupes sombres dans ses personnels qui ont toujours fait la preuve de leurs compétences et de leurs capacités, de leur savoir-faire dans toutes les situations, de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météo, la semaine comme les W-E et les jours fériés.

Utiliser des personnes, même demandeuses d’emploi pour ce type de prestations (Informateurs de quartiers) relève de l’imposture voir de l’esclavage des temps modernes (contrats d’ 1 mois renouvelables pendant 2 ans) : auront-ils le même statut que celui des attachés parlementaires (ou de leurs enfants) ? Ces pauvres bougres seront les premiers coupés et à distance en cas d’ impayé de leur factures énergétiques ! Le remplacement de l’ensemble des ces 35 millions de compteurs ( Eau-Gaz-Électricité, qui fonctionnent très bien) va engloutir la bagatelle de près de 7 Milliards €… payés par les consommateurs évidement !

Voilà c’était juste pour l’information, j’en suis outré, voire révolté! Ne cautionnons pas un tel gaspillage. Refusons ces compteurs qui ne sont absolument pas obligatoires !

Chauffier Jean-Pierre
STOP LINKY -Limouzi 87

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

C’est la rentrée aussi pour la Roue fédère !

Amis cyclotes et cyclos,

Voici que sonne l’heure de la rentrée (sur les chapeaux de roues) pour la Roue fédère et déjà quelques dates que vous pouvez noter sur votre bel agenda tout neuf !!!

Le 22 septembre, c’est la journée mondiale sans voiture. Comme l’année précédente, la Roue fédère a décidé de marquer le coup !
Nous vous proposons de nous rejoindre ce jour-là à 17h00 place Carnot (sous la Halle) pour une vélo-parade festive et militante dans les rues de Figeac (départ à 17h30).
Un parcours, accessible à tous, au cours duquel nous mettrons au jour les points noirs de la circulation des vélos en ville, et des propositions simples d’aménagement alternatifs sécurisants pour tous.

Le 27 septembre, la Roue fédère sera présente aux Journée Nationales des Territoires à Energie Positive organisées par le Grand Figeac, pour un stand d’information et de réflexion sur la place du vélo et ses relations avec les modes de transports en commun.

Enfin, le samedi 07 octobre sera la date du prochain atelier à l’espace jeune (de 14h à 18h) avec une nouveauté : nous proposons à ceux qui le souhaitent de nous lancer chaque mois un petit défi mécano-ludique. Nous vous en reparlerons très prochainement…

D’ici là, les membres de la La Roue fédère vous souhaient bon vent !!!

larouefedere@gmail.com
www.larouefedere.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Un lanceur d’alerte lotois poursuivi par Areva

Jean-Jacques MU est poursuivi par AREVA pour avoir relayé une information:
“lecteur-contributeur de Médiapart, Jean Jacques M’Ui avait relayé fin juillet 2014 une communication politique écologiste de la Coordination antinucléaire du Sud-Est (CAN-SE) mentionnant la société AREVA.

La société AREVA s’est constituée partie civile contre lui puis contre les antinucléaires de la CAN-SE.”

La liberté est le fondement de notre république, nous devons être égaux et jouir tous de la même liberté d’expression. Faisons le valoir par notre droit de fraternité.

Lire plus ici : https://blogs.mediapart.fr/patrick-cahez/blog/250817/areva-attaque-la-liberte-de-la-presse-en-s-en-prenant-un-blogueur-de-mediapart

Le blog de Jean-Jacques MU

contact.soutien.jjmu@gmail.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire