Invitation à la re-constitution d’un groupe antinucléaire lotois

Image1Nous n’avons pas dans le Lot de centrale nucléaire, mais nous sommes néanmoins tous concerné-e-s par cette industrie et les risques qu’elle comporte. Si un accident majeur survient à la centrale toute proche de Golfech, c’est toute une région qui sera concernée par une contamination radioactive inéluctable.

Or cette catastrophe nous est promise à plus ou moins long terme. Les autorités – les mêmes qui nous promettaient il y a 40 ans un nucléaire infaillible – nous y préparent. Pierre-Franck Chevet, président de l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), le dit :
« Un accident majeur, comme ceux de Tchernobyl ou de Fukushima, ne peut être exclu nulle part dans le monde, y compris en Europe » (Le Monde, 22 avril 2016).

Il est aujourd’hui urgent que l’arrêt du nucléaire, civil et militaire, revienne au centre de nos exigences sociales et écologiques. Les difficultés financières des usines atomiques (EDF, Areva…), le coût montant de l’électricité et de la maintenance, les dénis de réalité de leurs promoteurs (politiques, lobbies) mettent en évidence que l’abandon du nucléaire et une politique résolue de transition énergétique vers une société sobre et renouvelable sont la seule alternative possible à la catastrophe.

Le groupe « Sortir du nucléaire Lot » (http://journeesdetudes.org/adnlot), fondé en 2004, invite tous les Lotois, individus et collectifs, à participer à l’Assemblée générale de re-constitution d’un groupe antinucléaire dans le Lot, le 3 juillet à Soulomès. SDN Lot veut profiter de sa sortie du réseau « Sortir du nucléaire »* pour changer de nom et revoir ses statuts, sa stratégie et ses modes opératoires. Nous proposerons à l’avis des participants l’adoption d’un nouveau nom : « Arrêt du nucléaire Lot » ou ADN 46.

Le groupe continuera localement a agir contre le nucléaire par des actions de sensibilisation et d’interpellation, et au niveau national auprès de la toute nouvelle coordination « Arrêt du nucléaire ». La lutte se réorganise en effet de manière transversale entre les groupes de terrain, stimulée par des perspectives communes. ADN poursuivra la publication d’Atomes crochus, journal dont les n° 3 et 4 ont donné de précieuses bases à la coordination, et prépare une nouvelle édition de ses Journées d’Étude (http://journeesdetudes.org).

Nous invitons les Lotois et les différents collectifs du département à se rapprocher de cette nouvelle structure et à participer à son

AG constitutive,
le dimanche 3 juillet à
La Granja de Soulomès
(à 3 km de Labastide-Murat).

Nous nous retrouverons à partir de midi pour un repas partagé, et à 14h pour une AG conviviale.
Si vous souhaitez adhérer à l’association, la soutenir, ou être informé de ses actions, merci de nous le signaler par mail (à l’adresse ci-dessous)

Ordre du jour :
– bilan de l’action du groupe SDN Lot, du travail de refondation du réseau « Sortir du nucléaire » et du Congrès antinucléaire d’Angers
– discussion et débat autour de la constitution d’un nouveau groupe « Arrêt du nucléaire Lot »
– adoption du nom et des statuts du groupe
– élection du conseil d’administration
– débat sur la stratégie et les perspectives
– questions diverses.

Le futur groupe « Arrêt du nucléaire Lot » (ex-SDN Lot)
Contact : 06 46 41 08 11 – michel.lablanquie@free.fr

* voir Le Lot en action n° 100, mai 2016, p. 21
– et le communiqué des groupes :
« Pourquoi nous quittons le réseau « Sortir du nucléaire » : http://journeesdetudes.org/sdnlot/reseau/communique-sortie.html

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Un commentaire

Défense des Vergers à Graines de Lavercantière

Rassemblement le samedi 11 juin à Cahors avec prises de parole devant la Préfecture à 11h00 suivies de débats devant la mairie.

L’État fait la courte échelle à une multinationale (Imerys) et lui promet de meilleurs bénéfices en lui autorisant la destruction de 70 ha des Vergers à Graines de Lavercantière.

La Mairie et les citoyen(nes) résistent mais L’État, sous la pression des lobbies, veut détourner le sens de la loi sur l’intérêt général.
– Il est prêt à tuer l’ONF, service public qui gère les Vergers à Graines du Frau, qui a une incontestable mission d’intérêt général.
– Il est prêt à détruire une zone économique, naturelle et touristique d’intérêt VITAL.
– Il est prêt à expulser les riverains en tiermondisant une partie du Lot.
Ce pour satisfaire les appétits des miniers.

Si cette sombre manipulation voyait le jour, ce n’est plus les 67 hectares actuellement exploités plus les 70 hectares convoités qui seraient détruits puis vidés de leurs galets, mais plusieurs centaines d’hectares qui seraient livrés aux premiers exploitants venus.
Imaginez le désastre social, sanitaire et économique.
Ne laissons pas faire.

Dominique Orliac, députée du Lot nous apporte son soutien.
Posez aussi la question du soutien aux élus qui ont accepté vos suffrages.
Invitez-les et venez nombreux samedi 11 juin à Cahors dès 11h.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

Fête de la nature à Saint-Sulpice

fnss

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire

TAFTA, CETA, TISA… Que deviennent ces traités ?

tafta-gramat

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Savès Hèiro à Rieumes (31)

Affiche Savès Hèiro Web VOIR LE PROGRAMME

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page
Publié dans Annonces | Laisser un commentaire